Faux billets : La réaction de la Bceao sur l'adoption du projet de loi

  • Source: : Seneweb.com | Le 21 décembre, 2017 à 19:12:07 | Lu 5040 fois | 14 Commentaires
content_image

Faux billets : La réaction de la Bceao sur l'adoption du projet de loi

Le conseil des ministres de ce mercredi 20 décembre 2017 a adopté le projet de loi relatif à la répression du faux monnayage et autres atteintes aux signes monétaires. Un texte qui va davantage adapter les lois à l'évolution technologique et corser les sanctions, a expliqué le Directeur national de la Bceao pour le Sénégal, Ahmadou Al Aminou Lô.

"C'est une loi uniforme qui a été préparée par la Bceao et adoptée par le conseil des ministres de l'Union monétaire ouest africaine. Toute la règlementation financière doit être une réglementation uniforme dès lors que vous avez un espace intégré qu'est l'Uemoa. Ça doit être les mêmes lois dans tous les pays de l'Union dans toutes les matières financières, monétaires et mêmes économique", a-t-il expliqué.

Le Directeur national de la Bceao pour le Sénégal a surtout insisté sur l'impact que le faux monnayage peut avoir sur l'économie d'un pays. Un impact dévastateur signale-t-il ."Le faux monnayage est un phénomène pervers, qui peut particulièrement mettre en mal une économie. Il y avait une loi qui était là, et ce texte date de 1982 avec un additif datant de 1988. Depuis lors, les technologies ont évoluées. Et nous avons constaté d'autres délits et d'autres façons de faire qu'il fallait intégrer dans  l'ordonnancement juridique des Etats. Ce projet remédie d'abord à l'insuffisance et à l'inadaptation des sanctions", explique M. Lô.

Ainsi, dans le texte adopté en conseil des ministres, les sanctions ont été adaptées. D'autres types de manifestations du phénomène ont été pris en compte ainsi que "l'insuffisance des peines". "La responsabilité pénale des personnes morales a également été évoquée. Et des délits tels que la contrefaçon, la falsification, l'altération des billets, qui n'étaient pas très pris en compte, ont été désormais intégrés", ajoute M. Lô.

Il faut rappeler que l'adoption, en conseil des ministres, du projet de loi relatif à la répression du faux monnayage et autres atteintes aux signes monétaires, intervient 24 heures après l'arrestation du rappeur ‘‘Ngaaka Blindé''. Ce dernier avait été interpellé avec des faux billets d'un montant de plus de 5.7 millions de francs Cfa, lui et trois autres individus.


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Décembre, 2017 (21:24 PM) 0 FansN°: 1
Qu’est ce que vous faites du cas de Thione Seck pris en flagrant delit avec des faux billets et qui se pavane librement ? Les voleurs de poulets croupissent dans les prisons alors que des délinquants comme Thione seck nous pompent l’air à longueur de journée. A quand le procès de Thione?
@bceao En Décembre, 2017 (09:04 AM) 0 FansN°: 1
et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.

et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.

et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.


et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.



et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.


et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.


et pour quand, les réformes à l'avantage des clients.
tout le monde le sait, la banque dans notre système, et par la force des lobbies financiers, est devenue un mal nécessaire.
beaucoup d'escroquerie avec les banques, beaucoup de vols sur les comptes des clients, des découverts non demandés et pourtant appliqués pour gruger le compte du client. des cabinets d'avocats entièrement mobilisés pour défendre l'intérêt du plus fort qui est la banque, alors que le client est dessaisi, et sans moyens pour se défendre.
j'ai comme l'impression, que le système bancaire, et d'assurance, bien sûr, ont été créé pour autoriser le vol et l'escroquerie des forts sur les faibles.
il suffit juste d'avoir l’investissement pour créer la banque, et maintenant une autorisation tacite t'est donnée pour voler et escroquer.
qui pour secourir les pauvres? mon dieu.
Reply_author En Décembre, 2017 (10:08 AM) 0 FansN°: 1
belle analyse! mais benn paragraphe rek doyonn na: trop de paragraphes tue le paragraphe
Anonyme En Décembre, 2017 (22:17 PM) 0 FansN°: 2
Thione Seck
Gallas En Décembre, 2017 (07:02 AM) 0 FansN°: 3
cfa non
Anonyme En Décembre, 2017 (09:26 AM) 0 FansN°: 4
Anonyme En Décembre, 2017 (12:06 PM) 0 FansN°: 5
Nicolas Sarkozy a dit

«Pas question de laisser les colonies françaises d’Afrique avoir leurs propres monnaies !»

Lors d’une interview à BFMTV, Il aurait dit que le meilleur moyen de préserver la bonne sante de l’économie française, c’était de maintenir le FCFA comme la seul monnaie utilisable dans les colonies française en Afrique.

”La France ne peut pas permettre que ces ancien colonies crée leur propre monnaie pour avoir le Control total sur leur Banque centrale. Si cela se produit , ça sera une catastrophe pour le trésor public qui pourra entraîner la France au rang de 20ème puissance économique mondial. Pas question de laisser les colonies française d’Afrique avoir leur propre monnaie ”

Ces 50% de devise que l'on reverse à la France n'est pas garder sous le matelas puisque ce sont des milliers de milliards de francs CFA en devise que la France a placé dans des banques avec intérêt par exemple la France peux recueillir 300 MILLIARDS d'intérêt qu'elle utilise dans ces soi disant programme d'aide au développement par "l'agence française de développement" ou d'autres agences bien sûr cette argent est prêter aux Africains avec des taux d'intérêt élever, l'argent des africains est utiliser pour endetter les africains.

La France pour fabriquer des coupons de CFA d'une valeur de 100 milliards de CFA dans son usine de Chamalières, se fait payer tenez vous bien 20 milliards de CFA en devise qu'elle puise sur le compte d'opération et puisque c'est elle qui gère ce compte elle se gêne pas pour se faire payer et va même jusqu'à utiliser la devise des africains dans son budget



Copier et Partagez

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com