Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Éclaircissements sur le Rapport de l'inspection Générale (I.G.E) sur l'Etat de la gouvernance au Sénégal de juillet 2014.

Posté par: Diagne outhmane| Vendredi 08 août, 2014 22:05  | Consulté 663 fois  |  0 Réactions  |   
Le Rapport de l'inspection Générale (I.G.E) de l'année 2014 a relevé des fautes dans la gestion des affaires publiques du régime actuel du Président Macky Sall. Ainsi au chef de l'Etat , il est reproché d'abuser de son pouvoir dans les décrets portant répartition des services de l'État et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la présidence de la République, la Primature et les ministères. 
Dans le même sillage, l'I.G.E a aussi décelé pour le déplorer une médiocrité dans la rédaction administrative, des dysfonctionnements dans la nomination à certains postes de responsabilité où souvent le choix des personnes ne répond pas toujours au profil administratif.
Cependant, ce qu’il faut dire c’est que L’I.G.E n’a pas manqué d’épingler le régime actuel pour montrer « un semblant d’indépendance » , mais il en est autrement dans la réalité dans la mesure où les fautes de gestion les plus graves qui ont été évoquées dans ce rapport de 2014 (gestion nébuleuse du Festival mondial des arts nègres (FESMAN 3), construction du monument de la renaissance, les multiples violations ainsi que les détournements d''objectifs à des fins personnelles ) sont imputables au régime précédent de Maître Abdoulaye Wade. 
Alors quelle est l'opportunité d'insérer dans le rapport de 2014, des fautes de gestion de l’ancien régime qui ont pourtant été évoquées dans les rapports précédents ?
L'objectif principal n'est-il pas de régler des comptes politiques? 
Des questions qui méritent d’être posées si l'on sait que les rapports L'I.G.E sont annuels (article 9 de la loi n° 2011-14 du 8 juillet 2011 portant statut des Inspecteurs généraux d’Etat). 
Sur ce, Le peuple tient à vous dire qu’il refuse que les services de contrôle de l’Etat soient instrumentalisés à des fins purement politiques. 
Il tient aussi à vous rappeler que c’est votre gestion qui sera évaluée en 2017 mais pas la gestion catastrophique du régime précédent que les sénégalais ont déjà sanctionné!
 L'auteur  Diagne outhmane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Diagne outhmane
Blog crée le 23/06/2014 Visité 38905 fois 11 Articles 181 Commentaires 35 Abonnés

Posts recents
Question de Santé Publique
Indiscipline au Sénégal:quand un vigile de Magic Land se permet de tabasser un père de famille
Ces services bancaires gratuits que les banques nous vendent encore
Signez la pétition contre Augustin Senghor et Cie
Élimination des lions Dès le premier tour de la CAN: A qui la faute?
Commentaires recents
Les plus populaires